Retour
 

Saint-Malo 2014

Objectif : Le Claus Bolten (V213)


Plusieurs séjours malouins cette année : Pâques, Pentecôte, fin juillet et fin août. L’objectif est de plonger sur l’épave d’un bateau allemand, le V213, dont la plongée n’est autorisée que depuis deux ou trois ans. L’épave est située à huit miles au large du cap Fréhel (14 miles au N-O de St Malo) et pour l’atteindre il faut une heure de semi-rigide depuis St-Malo ; elle git par 40 mètres de fond sur une zone sableuse formant des sortes de dunes. Elle a été dynamitée à plusieurs reprises pour la sécuriser et est donc très abimée.

Fiche du SMPE

J’avais donc planifié quatre « V213 » cette année. Cette plongée n’est que peu programmée en raison des marées, coefficient et horaire, il faut donc bien prévoir son coup.

Le 24 avril… un groupe angevin monopolise les bateaux avec ses N1... V213 annulé.

22 juillet : il fait beau, nous nous embarquons, confiants. La mer est belle mais au large du Cap Fréhel c’est la cata : le sondeur est en rade !!! Nous nous rabattons sur la Catis, une belle roche mais là encore, à cause de ce satané sondeur nous ne trouvons pas la roche et les amers sur la côte ne sont pas visibles. Nous finirons par plonger au Vieux Banc.

18 juillet : météo vraiment pas terrible, le V213 est remplacé par une plongée au pied du fort de la Conchée.

21 août : quatrième et dernière… mais la bonne ! La météo est chouette, le sondeur ok. L’épave se découvre enfin, très abimée mais quelle visibilité ! Ici tout est magnifié. Les poissons sont plus gros, la visi plus grande, la lumière est magique. Les vingt minutes par 40 mètres passent trop vite. Une superbe plongée qu’il faudra renouveler.

Evidemment les autres épaves de la baie ont fait partie du programme annuel : Fetlar, M4600, Hilda, RO21, Heinrich Hey, Walter Dare, Laplace. 
 

Quelques photos

(classées par ordre de prise de vue donc c'est en vrac)

 

© 2014
 Philippe Burnel