Retour à la liste des espèces
 
Dactylorhiza maculata "ericetorum"
Orchis à feuilles tachetées
Basse-Normandie
Haute-Normandie

 
L'orchis à feuilles tachetées est commune chez nous.  On la rencontre sur sols marneux et argileux mais également dans des zones de tourbières donc très acides.

La coloration et la forme de son labelle sont assez variables et peuvent parfois prêter à confusion avec l'Orchis de Fuchs
(sans parler des hybridations diverses, spécialité du genre). Chez nous le labelle est généralement assez peu coloré.
 
Des ouvrages récents semblent montrer que la sous-espèce présente chez nous est D. m. ericetorum dont le milieu naturel est constitué de landes à bruyères, milieux très rares chez nous et non conformes aux lieux où nous trouvons généralement l'espèce.

Toutefois j'ai pu observer D. m. ericetorum  dans des milieux très acides :  les Cotes d'Armor (Cap Fréhel) et Monts d'Arrée (29), Landes de Lessay (50) ou cap d'Ailly (76) le milieu y est radicalement différent de celui des plantes qu'on trouve généralement mais les plantes semblent identiques. Donc le milieu n'est certainement pas un critère valable d'identification.
Malgré tout cette espèce semble préférer les milieux relativement humides.

La forme type présente un labelle plus marqué mais il est souvent difficile de séparer les deux "sous-espèces" en effet on peut trouver sur le même site des labelles aux dessins très marqués comme des labelles avec des pointillés à peine visibles. La distinction en sous-espèce ne semble donc pas réellement justifiée.

La floraison est centrée sur le mois de juin.



Pied en boutons montrant de nombr
euses taches sur les feuilles


 

Les dessins du labelle sont variables allant de simples lignes
de points à, parfois, des lignes pleines, plus visibles.

Ci-contre un pied dont les fleurs sont quasiment dépourvues de marques.

Les quatre plantes ci-dessous ont été photographiées dans les zones tourbeuses du cap d'Ailly (76)

****
  
 Landes de Lessay (50 )


 

L'extrémité de la feuille basale, plus ou moins aigue, permet de distinguer D. maculata de D. fuchsii (extrémité obtuse)

 

Une abeille bien empêtrée !