Retour à la liste des espèces
 
Epipactis purpurata
(ou viridiflora)
Epipactis pourpre

 
Basse-Normandie
Haute-Normandie
 

L'Epipactis pourpre n'a été découvert en Haute-Normandie, près de Villequier, qu'en 2004 mais son identification certaine ne s'est faite qu'en 2006.

Une deuxième station a été découverte en 2009 dans l'est du département de l'Eure par M Hubert Coulhon. Cette nouvelle station a été confirmée en 2010 sur la commune de Pacy-sur- Eure, cette station semble avoir été entièrtement détruite par des travaux forestiers (2011/2012), toutefois d'autres stations ont été retrouvées dans la même forêt.

Les données anciennes de La Croix St Leuffroy sont plus que douteuses (observation en juin 1991, donc une date peu compatible avec la floraison de l'espèce), il s'agit sans doute d'une confusion avec E. helleborine.

L'espèce est présente également dans le département de l'Orne.

Elle affectionne les sous-bois assez denses où elle fleurit à la fin du mois de juillet, une période pendant laquelle les orchidophiles prospectent peu, elle est donc à rechercher.

Les feuilles et la tige teintée de pourpre sont asssez caractéristiques.



 
 

Vue des feuilles, caractéristiques

Il existe une forme hypochrome, dite "
rosea". Des pieds ont été observés près de Pacy-sur-Eure
mais ils ne sont que partiellement roses, seules les feuilles présentent cette coloration, et encore
pas sur l'ensemble de leur surface ; les fleurs sont normales.