Retour à la liste des espèces
 
Liparis loeselii
Liparis de Loesel
Basse-Normandie
Haute-Normandie


Protection nationale

Après une absence de 100 ans en Haute-Normandie, cette espèce, a été redécouverte en 1998 dans une zone humide à proximité du  port du Havre, cette zone devant être intégrée au projet "Port 2000" et donc totalement détruite. Pour sa protection, une zone "naturelle" a été aménagée. 
En 2007 le comptage a donné un chiffre de 784 pieds !!!
Récemment (début septembre 2020) lors d'une expo photo au Havre j'ai appris que la population était en très nette régression en raison de l'assèchement progressif du milieu (mais c'est assez général depuis 2 ans avec les sécheresses printanières successives). Il serait envisagé de transplanter quelques pieds sur la réserve sud de l'estuaire, un autre milieu humide bien connu abritant de nombreuses espèces.

Une autre station a également existé au début des années 90 dans la vallée de la Charentonne (27) où la plante a été observée par M. François Mari-Dit-Robin. Les prospections faites en 2010 ont été infructueuses, le site ayant été très chamboulé.

L'espèce est également présente, mais très rare, dans la Manche.
Il existe, en Bretagne, une sous-espèce (ovata) à feuilles rondes.


C'est une espèce discrète occupant les milieux humides tels que les arrières dunes littorales bretonnes.


 

Ci-dessous, dunes du Morbihan, début juillet 2021