Sommaire général du site


Présentation des Orchidées

Les miennes 

Les Orchidées de France 

Orchidées de Normandie

Du rififi chez les Orchis 

Des insectes visiteurs
 
 

Flore de Normandie 
 
 
 

Le forum :
 

Groupe Facebook Orchidées de France et d'Europe 
 

LIENS Orchidophiles
 


Retirez "nospam"

Voyages - explorations
  • Mes premières fois
  • Une semaine en Haute-Tarentaise (2000)
  • La Belle Inconnue du Bois du Rouquan (2000)
  • Exploration orchidophile dans l'Aude (2001)
  • En quête des Orchidées espagnoles (2002)
  • La Dalmatie méridionale (2003)
  • Week-End en Brenne (2003)
  • Retour dans le Var (2004)
  • De la Clape à L'Escala (2005)
  • Les Orchidées de la Côte d'Azur (2006)
  • Camp de base : Megève (2006)
  • Mon Ophrys du Maroc (2007)
  • Pas de surprises dans le Var (2007)
  • Vercors (2007) 
  • Retour en Catalogne (2008)
  • Tunise (2009)
  • L'Estartit (encore !!) - 2009
  • Escapade dijonnaise - 2009
  • Rhodes 2010 
  • Fin de saison en Catalogne (2011)
  • Var 2012
  • Les belles bretonnes 
  • Var 2013 
  • A nous les petites anglaises ! (2013) 
  • Crna Gora (Montenegro) 2014 
  • Les Orchidées de la Côte d'Azur (2015)
  • Les dunes du Morbihan en juillet 2015
  • Kemer (Turquie) 2016
  • L'ascension en Drôme (2016) 
  • Pyrénées-Orientales et Aude 2017
  •  L'Ascension en Aveyron

  •  
     
    "Code de conduite de l'orchidophile"
    (extrait de l'Orchidophile N°148, Oct 2001)

    CONSIGNE DE PROTECTION ET CODE DÉONTOLOGIQUE
    Respectons et encourageons la pratique des quelques règles suivantes.
    1) La priorité est donnée à la protection des stations rencontrées. II est de rigueur, dans le milieu orchidophile, de respecter la règle suivante: toute forme de cueillette est à proscrire. Prélèvement d'individus entiers ou de fleurs d'individus (pour herbiers ou correspondance) : ces pratiques sont depuis longtemps abandonnées par les botanistes passionnés par les Orchidées, sauf dans de rares cas (études populationnelles, espèces nouvelles ou litigieuses...).
    L'observation des racines est également à proscrire parce qu'elle endommage le mycélium des plantes et les condamne à mourir.
    Les transplantations sont bien entendu hors de propos.
    2) La pratique de la photographie est particulièrement recommandée, car des photographies facilitent les déterminations et constituent un document de référence pour l'étude des Orchidées. Cependant, il faut veiller à ne pas détériorer le milieu par application de certaines techniques de macrophotographie particulièrement destructrices : couchage des plantes, modification du terrain, dégradation du biotope...
    3) Il va sans dire que les recherches intensives d 'Orchidées rares dans un milieu fragilisent celui-ci : il faut limiter au maximum le piétinement des stations.
    4) La localisation des espèces rares ou fragiles appelle à la prudence dans la divulgation des données.